Facebook Twitter

À l'affiche...

Le Tartuffe

Théâtre de la Porte St-Martin

Le Tartuffe

Une comédie de Molière
Mise en scène Peter Stein
Avec Pierre Arditi, Jacques Weber, Isabelle Gelinas

À partir du 14 septembre 2018
Des écrivains parlent d'argent

Théâtre de la Porte St-Martin

Des écrivains parlent d'argent

Une pièce de / avec
Fabrice Luchini
Mise en scène Emmanuelle Garassino

Du 25 février au 13 mars 2019
Trintignant Mille Piazzolla

Théâtre de la Porte St-Martin

Trintignant Mille Piazzolla

De Jules Laforgue, Allain Leprest, Jacques Prévert, Boris Vian, Gaston Miron, Robert Desnos
Mise en scène Alexandre Vernerey

Du 11 au 22 décembre
Novecento

Théâtre de la Porte St-Martin

Novecento

Texte Alessandro BARICCO
Mise en scène et adaptation française André DUSSOLLIER

Du 10 janvier au 31 mars 2019
La nostalgie des blattes

Théâtre du Petit St-Martin

La nostalgie des blattes

Une pièce écrite et mise en scène par Pierre Notte. Avec Catherine Hiegel, Tania Torrens

À partir du 20 septembre 2018
La Musica Deuxième

Théâtre du Petit St-Martin

La Musica Deuxième

Une pièce de Marguerite Duras
Mise en scène Jacques Weber
Avec Grégory Gadebois et Stéphane Caillard

À partir du 25 septembre 2018
La loi des prodiges

Théâtre du Petit St-Martin

La loi des prodiges

ou la Réforme Goutard
Écriture et interprétation François de Brauer

À partir du 16 septembre 2018
Festival Fragment(s) #6

Théâtre du Petit St-Martin

Festival Fragment(s) #6

10 et 11 octobre 2018

Dans les autres salles...

Le temps qui reste

Théâtre de la Madeleine

Le temps qui reste

Une comédie écrite et mise en scène par Philippe LELLOUCHE

À partir du 19 octobre
Le monde enchanté

Théâtre de la Madeleine

Le monde enchanté

Un spectacle musical de Jean-Jacques Debout
Mise en scène de Nicole Chirpaz

À partir du 6 octobre 2018

Saadia BENTAÏEB

Elle travaille sur scène avec Philippe Adrien, Thierry Atlan, Maurice Attias, Alain Mollot, Christophe Thiry, Jean-Paul Roussillon, le Cirque Archaos, Ghyslaine Beaudout, Sophie Renaud, Vincent Colin ; Au cinéma dans Cache-cache d'Yves Caumon, Jusqu'à la garde de Xavier Legrand, John Marr de Camila Beltran, 120 battements par minute de Robin Campillo, D'après une histoire vraie de Roman Polanski, Poulain de Mathieu Sapin et dans des courts-métrages (Vers Stockholm de Louda Ben Salah, Sacré coeur de Antoine Camard) et la série Paris etc de Zabou Breitman (Canal +). Depuis 1998, elle joue dans les spectacles de Joël Pommerat : Pôles, Mon ami, Treize étroites têtes, Grâce à mes yeux, Qu’est-ce qu’on a fait ?, Le Petit Chaperon rouge, Au monde, D’une seule main, Les Marchands, Cet enfant, Je tremble (1) et (2), Cercles/Fictions, Ma chambre froide, La Réunification des deux Corées, Ça ira (1) Fin de Louis. Elle l’assiste aussi sur le spectacle Une année sans été, écrit par Catherine Anne.

Agnès BERTHON

Avant de rejoindre la Compagnie Louis Brouillard en 2000, elle travaille principalement avec Christian Benedetti Liliom, Les Démons, Ivan Le Terrible, Ruth Handlen (Shakespeare, Pinter ; stages exclusivement en langue anglaise). A Bruxelles, elle joue dans plusieurs courts-métrages produits par l’A.J.C. et réalisés notamment par Michel Caulea, Thierry Barbier, Thomas de Thier. Au cinéma, elle travaille avec Stéphane Rizzi Blancmanger et Cantate/Macabre, Camilla Beltran John Marr, Bertrand Mandico Notre Dame des Hormones, Yann Gonzalez Un couteau dans le cœur. À la télévision, dans l'ultime saison d’Un Village Français, le rôle de Rachel. Avec Joël Pommerat, elle joue dans Pôles, Mon ami, Treize étroites têtes, Grâce à mes yeux, Au monde, D’une seule main, Les Marchands, Cet enfant, Je tremble (1) et (2), Cercles/Fictions, Ma chambre froide, La Réunification des deux Corées, Ça ira (1) Fin de Louis.

Yannick CHOIRAT

Ancien membre permanent de la troupe du TNS, il a joué dans des spectacles de Stéphane Braunschweig, Laurent Gutmann, Yann-Joël Collin, Eric Louis, Thierry Roisin, Nicolas Bigard, Anne Théron. A la télévision, il travaille avec Pierre Schoeller, Jean-Xavier de Lestrade, Hervé Hademar, Alain Tasma (prix d’interprétation au festival de La Rochelle pour 9 jours en hiver. En 2018, il joue dans la série Canal + Paris etc de Zabou Breitman et interprètera Victor Hugo dans la série Victor Hugo, Ennemi d’état de Jean-Marc Moutout pour France Télévision ; au cinéma il a travaillé avec Jacques Audiard, Michel Leclerc, Naël Marandin, Emilie Cherpitel, Nicolas Silhol ou encore Jeanne Herry. Il joue depuis 2013 avec Joël Pommerat dans La Réunification des deux Corées et Ça ira (1) Fin de Louis.

Eric FELDMAN

Il n’a pas fait d’école, il a commencé à travailler comme comédien pendant quatre ans auprès d'Emmanuel Ostrovski sur des textes de Pasolini, Péguy, Artaud, Duras, Robert Antelme, Charles Juliet, Pierre Goldman... Puis il a passé deux ans en Italie au Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards. Depuis son retour il a notamment travaillé au théâtre avec François-Michel Pesenti, Jean-Michel Rivinoff, Antoine Caubet, Alexandra Tobelaim, Franck Dimech, Anne Monfort, Pascale Nandillon, Florent Trochel, Olivier Tchang Tchong. Ça ira (1) Fin de Louis est sa première collaboration avec Joël Pommerat et la Compagnie Louis Brouillard.

Philippe FRÉCON

En sortant du CNSAD, Philippe Frécon travaille avec Stanislas Nordey Bête de style, Gildas Milin Dans la jungle des villes, L’Ordalie, Le triomphe de l’échec, Le premier et le dernier, Laurent Gutmann Le Balcon, Œdipe roi, Les légendes de la forêt viennoise, Eric Petitjean Les papotins, Eric Lacascade Oncle Vania, Stuart Seide Henry VI, Nathalie Fillion Alex Legrand, Astrid Bas Materiau Platonov, Les trois sœurs et Pierre-Yves Chapalain La lettre, La fiancée de Barbe-Bleue, Absinthe, Nathalie Fillon, Stuart Seide, Mario Gonzales, Michel Dydim, Fred Cacheux et Guillaume Rannou. Au cinéma, il tourne avec Michel Blanc, Bertrand, Tavernier, Pierre Schoeller, Maurice Failvic, François Dupeyron, Philippe Leguay, Brigitte Sy et René Feret. A la télévision, il tourne avec Josée Dayan, Pierre Mondy, Virginie Sauveur, Bruno Gantillon et Dominique Ladoge. Il travaille avec Joël Pommerat depuis 2013, sur La Réunification des deux Corées et Ça ira (1) Fin de Louis.

Yvain JUILLARD

Formé à l’INSAS (Bruxelles). Sur scène (théâtre et théâtre-danse), il collabore avec Yoshi Oïda, Philippe Sireuil, Jean-Baptiste Sastre (Festival d'Avignon), la compagnie Mossoux-Bonté, Rafaël Spregelburd (Ecole de maitres). Au cinéma, il tourne sous la direction de Pamela Varela, Eric Judor, Olivier Guignard,.... Il est Nox dans la série éponyme réalisée par Mabrouk El Mechri au côté de Nathalie Baye et Maïwen.… Passionné de sciences et Lauréat 2013 et 2016 de la bourse d’écriture à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, il écrit et crée Cerebrum, le faiseur de réalités en février 2018 au Théâtre de la Loge à Paris en partenariat avec le neuroscientifique Yves Rossetti (INSERM). Il se produira à la Scène Nationale de Chambéry en février 2019 puis sera en tournée en France et en Belgique.  Avec Ça ira (1) Fin de Louis, il travaille pour la première fois avec Joël Pommerat et la Compagnie Louis Brouillard.

Anthony MOREAU

Anthony Moreau travaille avec Guillaume Gatteaul dans Il ne faut pas boire son prochain de Roland Dubillard, L'éveil des ténèbres de Joseph Danan, Littoral de Wajdi Mouawad, Le bourgeois gentilhomme de Molière, Par les villages de Peter Handke, Le palais des fêtes de Yukio Mishima; avec Farid Paya dans L’épopée de Gilgamesh et Salina de Laurent Gaudé ; avec Didier Lastère dans  Onze débardeurs d’Edward Bond ; avec Elsa Ménard dans Euphémismes ; avec le groupe Duende en création collective dans Tri-Potes Tentative théâtrale ; avec Olivier Boréel dans La route court sans arrêt afin de faire se reposer les trottoirs ; avec Isabelle Esposito dans Je suis morte ; avec la Cie map en création collective dans La tambouille ; avec Jean-Louis Hourdin dans Coups de Foudres de M. Deutsch et F. Fanon, Jean la chance de Bertold Brecht. Au cinéma avec Olivier Guidoux pour la série laval sérail et dans le film Editeur de Paul Otchakovski Laurens. Il travaille avec Joël Pommerat pour la première fois avec Ça ira (1) Fin de Louis.

Ruth OLAIZOLA

Elle travaille avec Joël Pommerat depuis 1994 : Des Suées, Pôles, Présences, Treize étroites têtes, Mon ami, Grâce à mes yeux, Qu’est-ce qu’on a fait ?, Au monde, D’une seule main, Les Marchands, Cet enfant, Je tremble (1) et (2), Cercles/Fictions, Ma chambre froide, La Réunification des deux Corées, Au monde (opéra avec musique de Philippe Boesmans), Ça ira (1) Fin de Louis. Elle joue également dans Un fils, court-métrage dirigé par Joël Pommerat. Et toujours en sa collaboration, elle réalise des courts-métrages dans le cadre d'un atelier vidéo-théâtre à Brétigny-sur-Orge. Elle enregistre aussi plusieurs pièces pour France Culture.  Par ailleurs, elle est titulaire d’un doctorat qui porte sur l’analyse de la problématique de l’acteur au XVIIe siècle dans le cadre du théâtre des jésuites et de leur condamnation du théâtre professionnel (Les jésuites au théâtre dans l’Espagne du Siècle d’or : théories et pratiques, 1588-1689). Et elle publie plusieurs articles dans ce domaine.

Gérard POTIER

Auteur, comédien et conteur, il s’impose sur la scène hexagonale et internationale en 1993 avec le spectacle Beaux et Courageux. En 1997, il coécrit avec François Rollin Quand je serai petit. En 2003, avec sa compagnie Le Bazar Mythique, il produit et crée Ce père que j’aimais malgré tout mis en scène par Claude Aufaure. Avec Philippe Raulet, il écrit et joue S'il pleut vous ramasserez mon linge, prix DMDTS à l'écriture. Il travaille avec Chantal Morel (les Possédés), Charlotte Nessi dans Bêtes de Scènes. En 2014, il créé Mildiou l’enfant du champ de patates. En 2015-16, il joue La grande machine et les enfants perdus de Pierre Peju. Il travaille pour la première fois avec Joël Pommerat dans Ça ira (1) Fin de Louis.

Anne ROTGER

Elle travaille avec Jean-Michel Rabeux dans Arlequin poli par l’amour (Marivaux), L'amie de leurs femmes (Pirandello), Le vide était presque parfait, Légèrement sanglant, Le travail du plâtre, Le Sang des Atrides (créations de Jean-Michel Rabeux) ; avec Alain Ollivier dans L’Ecole des femmes (Molière); avec Anita Picchiarini dans Le Bouc (Fassbinder), Aux hommes de bonne volonté (Jean-François Caron), Electre (Hugo von Hofmannsthal), La Fin de Casanova (Marina Tsvetaïeva) ; avec Philippe Berling dans Au rêve de gosse (Serge Valletti), La Petite Catherine de Heilbronn, La Cruche cassée (Kleist) ; avec Claire Lasne dans Les Acharnés (Mohamed Rouabhi); avec Gilberte Tsaï dans La Main verte (Jean-Christophe Bailly, Gilberte Tsaï), Sur le Vif (Jean-Christophe Bailly), Villegiatura (Jean-Christophe Bailly, Serge Valletti) ; avec Michel Raskine dans Au but (Thomas Bernhard) ; avec Richard Brunel dans Gaspard (Peter Handke) ; avec Declan Donnellan dans Andromaque (Racine). Elle rencontre Pauline Bureau et joue dans Sirènes en 2014. Elle travaille avec Joël Pommerat pour Pinocchio, Thanks To My Eyes (opéra sur une musique d'Oscar Bianchi), La Réunification des deux Corées et Ça ira (1) Fin de Louis.

David SIGHICELLI

Comédien, il joue dans des spectacles de Pierre Martinez La Grammaire, Le Misanthrope et l’Auvergnat, de Christophe Rauck Le rire des asticots, de Sandrine Greaume L’Homme des bois, de Christophe Feutrier Mondes en passage, Un jour sans, Pour Louis de Funès, de Philippe Ricard Le Passeur, L’imparfait. Au sein de la Compagnie Sphota, il participe aux créations Marée noire, Lendemains qui chantent, Antigone-Orchestra, Silence et Péripéties. Il est lui-même metteur en scène pour les spectacles Scènes de vie pour piano et deux voix, Max : dernière tentative, et réalisateur sur les courts-métrages Dans la débine, Petit bonheur bourgeois et L’échange. Il tourne régulièrement dans des séries et des films. Il prête sa voix pour différentes manifestations (expositions, musées, événements, télé, cinéma). La Réunification des deux Corées est sa première collaboration avec Joël Pommerat et la Compagnie Louis Brouillard. Il rejoint les spectacles Au monde et Les Marchands lors de leurs reprises en 2013. Puis il participe à Ça ira (1) Fin de Louis.

Maxime TSHIBANGU

Au théâtre, il travaille avec Jean-François Mariotti Gabegie 09, Histoire du monde, Léon Masson La nuit s’est abattue comme une vache, Il faut penser à partir et Sofia Norlin Klimax. Il participe à des séries télévisées sur France 2 PJ, Boulevard du palais, Arte Ministères, Canal + Pigalle la nuit et NRJ12 Dos au mur. Il joue au cinéma avec Cédric Klapisch Paris, Radu Mihaileanu Le Concert et dans le premier long-métrage d’Abd al Malik Qu’Allah bénisse la France. Il est titulaire d’une Maîtrise d’histoire contemporaine. Il travaille avec Joël Pommerat sur La Réunification des deux Corées et Ça ira (1) Fin de Louis.

Simon VERJANS

Il est sorti de l'ESACT de Liège en 2013. Lors de cette formation, il a notamment eu l'occasion de travailler avec des metteurs en scènes tels que Roméo Castellucci (Attore, il tuo nome non è esatto), Toshiki Okada (Cinq jours en mars) et Sylvain Creuzevault.   Il travaille ensuite avec Vincent Hennebicq dans Dérangements de Falk Richter, avec Sylvain Daï dans Dis des mots sur ce que tu parles et avec le Théâtre de la Renaissance à Seraing avec qui il crée Arithmétique de la solidarité. Il participe à l'occupation d'un Théâtre abandonné à Liège où il expérimente l'écriture et la mise en scène collective en créant cris(e) ordinaire(s), spectacle issu de son travail de fin d’étude ; et en montant Dommage qu'elle soit une putain, de John Ford. Il travaille avec Joël Pommerat pour la première fois avec la création de Ça ira (1) Fin de Louis en 2014, spectacle en tournée internationale depuis 2015, récompensé par 3 Molières. En parallèle, il cofonde le DARPA, collectif avec lequel il crée La disparition des lucioles, spectacle présenté au festival Émulations à Liège en 2017 et qui y reçoit les mentions spéciales des jurys jeune et international, avant de partir en tournée en Belgique.

Bogdan ZAMFIR

Né à Ploiesti, en Roumanie, il se forme à l'ESACT (Ecole Supérieure d'Acteurs du Conservatoire Royal de Liège), en Belgique. Il joue au cinéma sous la direction de Lucie Borleteau (Fidelio, l'Odyssée d'Alice 2014), Xavier Giannoli (L'apparition 2018) et Louve Dubuc Babinet (Pendant que les champs brûlent 2018, court métrage). Il travaille avec Joël Pommerat et Caroline Guiela Nguyen pour le spectacle Désordre d'un futur passé, dans le cadre d'un projet développé à la Maison Centrale d'Arles. Au théâtre, il travaille avec Gianina Carbunariu pour le spectacle Artists Talk. En 2018, il participe en tant qu'auteur-metteur en scène au Festival XS au Théâtre National de Bruxelles, avec le projet Muettes. Ça ira (1) Fin de Louis est sa première collaboration avec Joel Pommerat.

Théâtre de la Porte Saint-Martin
18 Boulevard Saint-Martin
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis

Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

à l'affiche
réserver
pratique
événementiel
le théâtre