À l'affiche...

Le Tartuffe

Théâtre de la Porte St-Martin

Le Tartuffe

Comédie de Molière
Mise en scène Michel Fau

À partir du 15 septembre
L'Oiseau Vert

Théâtre de la Porte St-Martin

L'Oiseau Vert

Une fable de Carlo Gozzi
Traduction Agathe Mélinand
Mise en scène, décors et costumes Laurent Pelly

À partir du printemps 2018
Réparer les vivants

Théâtre du Petit St-Martin

Réparer les vivants

D’après le roman De Maylis De Kerangal
Adaptation, jeu et mise en scène Emmanuel Noblet
Avec la collaboration de Benjamin Guillard

À partir du 12 septembre
Jeanne

Théâtre du Petit St-Martin

Jeanne

Une pièce de Jean Robert-Charrier
Mise en scène Jean-Luc Revol

A partir du 27 septembre 2017

Dans les autres salles...

Faisons Un Rêve

Théâtre de la Madeleine

Faisons Un Rêve

Une œuvre de Sacha Guitry
Mise en scène de Nicolas Briançon
Avec Nicolas BRIANÇON, Éric LAUGERIAS, Marie-Julie BAUP, Michel DUSSARAT

À partir du 14 septembre
Le temps qui reste

Théâtre de la Madeleine

Le temps qui reste

Après Le Jeu de la vérité 1 & 2, Boire, fumer et conduire vite et L’Appel de Londres, la nouvelle comédie de Philippe LELLOUCHE et sa bande !

À partir du 3 octobre
L'Heureux Élu

Théâtre de la Madeleine

L'Heureux Élu

Une pièce de Éric ASSOUS
Mise en scène Jean-Luc MOREAU. Avec Bruno SOLO, Yvan LE BOLLOC'H

En tournée en France dès septembre 2017

Dans le rôle du père de la très jeune fille

Alfredo CAÑAVATE

Il entre au Conservatoire Royal de Bruxelles en 1981 et commence en 1982 à jouer sans discontinuer. Comédien permanent au Théâtre National depuis 1991, il joue notamment sous la direction de Philippe van Kessel, Jean-Marie Villégier, Patrick Bonté, Jacques Lasalle, Pierre Diependaële, Lars Norén, Lorent Wanson, Charlie Degot, Fabrice Murgia, Joël Pommerat. Il a été assistant à la mise en scène de Philippe Van Kessel, Jacques Delcuvellerie. En 2002, il met en scène les correspondances « Gorki-Tchékhov ». En 2004, il co-écrit avec le chorégraphe Enzo Pezella : L’homme du jour, d’après Notre besoin de consolation est impossible à rassasier de Stig Dagerman.

Dans le rôle de la très jeune fille

Deborah ROUACH

Née en 1980, diplômée de l’Institut des Arts de Diffusion en 2003, Deborah a joué depuis dans une douzaine de spectacles, dont Face de cuillère de Lee Hall (Prix du meilleur espoir féminin au Prix du Théâtre 2007) mis en scène par Catherine Brutout au Théâtre du Méridien ; L’Adoptée de Joël Jouanneau, et Kebab de Gianina Carbunariu, deux mises en scène de Loris Liberale ; Kvetch de Steven Berkoff, mise en scène Sebastian Moradiellos ; Chatroom de Enda Walsh, mise en scène Sylvie de Braekeleer au Théâtre de Poche à Bruxelles puis au Théâtre des Doms à Avignon et en tournée. Elle a également tourné pour l’émission Ici Blabla de la RTBF. Depuis 2011 elle joue Cendrillon de Joël Pommerat (nominée meilleure actrice aux Prix du Théâtre 2012), production du Théâtre National de Belgique, au Théâtre de l’Odéon à Paris ainsi qu’en tournée internationale. En 2014 elle crée Les Palmiers Sauvages de Séverine Chavrier d’après William Faulkner au Théâtre Vidy-Lausanne puis le joue au Nouveau Théâtre de Montreuil ainsi qu’en tournée en France et à l’Odéon en 2016.

Dans le rôle de la seconde soeur, le prince

Caroline DONNELLY

Caroline Donnelly se forme à la Kleine Academie à Bruxelles. En 1995, elle rejoint la Compagnie Espace-Temps en tant que comédienne et assistante à la mise en scène. Elle collabore à toutes les productions de la compagnie jusqu’en 2002 (L’aventure des bionautes, L’utopie, Le retour des bionautes, Quartett de Heiner Muller, Hamlet, Va et Vient,…). Elle s’implique dans les réseaux belges de théâtre en milieu carcéral et commence à travailler à la prison Saint Gilles. Elle propose des ateliers d’écriture et de jeu avec les détenus, qui donnent lieu à des représentations. Ce travail la mène à collaborer avec la compagnie anglaise Clean Break et Words without Walls. Elle poursuit son travail en milieu carcéral à la prison de Nivelles jusqu’en 2009.
Pendant cette période, elle continue son travail sur scène en tant que comédienne et collabore avec plusieurs compagnies en français, en anglais et en flamand. Elle travaille au théâtre, au cinéma, à la télévision, en tant que metteur en scène et auteur. En 2006, sa collaboration avec Orla Barry pour Wideawake gagne le prix du Palais des Beaux-Arts de la Jeune Peinture Belge. Elle développe des ateliers pour les enfants et les migrants dans plusieurs écoles de Bruxelles et propose des formations aux enseignants pour utiliser le théâtre en classe.
En 2006, elle écrit et met en scène Further than Sahara, créé au Palais des Beaux-arts à Bruxelles. En 2011, elle écrit et met en scène In my own skin, créé à Wolubilis.

Dans le rôle de la fée, la soeur

Noémie CARCAUD

Elle s'est formée au Studio du CDN de Nancy, puis à l’école expérimentale LTDP dirigée par Joëlle Sévilla et Alexandre Astier, ensuite dans des stages professionnels.
A Nancy, elle a collaboré avec la compagnie 4 litres 12 (Les Soeurs de Sardanapale, version française en 1996-97, Toïedovski, Lecture entre chiens et fous en 1997-1999). Elle a joué sous la direction de Daniel Pierson (Le Médecin malgré lui en 1994, Electre de Sophocle en 2000), d’Emilie Katona (Croisades de Michel Azama en 1993, Le Cirque Foire, création, en 1998), de Joëlle Sévilla (La Fille Bien Gardée de Labiche et Le Bal Des Perdus, création, en 1992.) En théâtre de rue, elle a travaillé en 2002 avec la compagnie La Mâchoire 36 sous la direction d’Estelle Charles (Les cadres de la nouvelle économie.)
Depuis quelques années, elle développe également un travail de performance en solo: O Solitude, en 2010, Je ne réponds plus de rien, en 2010, et Jachère, en 2011.
Comme formatrice, elle a dirigé de nombreux ateliers et stages, avec des enfants, des adolescents, des adultes en milieu psychiatrique, des jeunes adultes en écoles de vente ou élèves ingénieurs, et des adultes en voie de professionnalisation.

Dans le rôle de la belle-mère

Catherine MESTOUSSIS

Catherine Mestoussis a étudié au Conservatoire de Liège. Elle reçoit le prix René Hainaux. Elle travaille avec des personnalités telles que Isabelle Pousseur (Electre de Sophocle -Théâtre National de Bruxelles), Edward Bond (Pièces de Guerre – Théâtre Océan Nord), Florence Aubenas (Quai de Ouistreham – Théâtre Océan Nord), Lorent Wanson (C.Q.F.D et Show Devant), Charles Tordjman (Vie de Myriam C – CDN de Nancy et Théâtre national de la Colline à Paris), David Strosberg (Incendies - Théâtre National de Bruxelles), Mathias Simons (sous le soleil exactement - Les ateliers de la colline), Didier de Neck (Mouchette /Colette). Ces deux derniers spectacles jeune public ont reçu le prix du Ministre de la culture et ont tourné en France et en Belgique. Elle a également travaillé sur La pluie d’été de Marguerite Duras, spectacle mis en scène par Dominique Roodhooft (Théâtre Océan Nord) et sur Avalanche, mis en scène par Isabelle Gyselinx (Théâtre Le Public). Elle reçoit en 2013 le prix de la meilleure comédienne en Belgique pour le spectacle Quai de Ouistreham, mis en scène par Isabelle Pousseur.
Au cinéma elle apparaît dans le film ça rend heureux de Joackim Lafosse et dans Folle embellie de Dominique Cabrera. Elle enseigne au Conservatoire royal de Liège.
Elle joue dans Tristesse de Anne-Cécile Vandalem (Théâtre National de Bruxelles), spectacle présenté au Festival d’Avignon en 2016. Elle travaille aussi sur Le beau Léon de Joackim Lafosse (Théâtre de Liège).

Théâtre de la Porte Saint-Martin
18 Boulevard Saint-Martin
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis

Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

à l'affiche
réserver
pratique
événementiel
le théâtre