Newsletter > S'inscrire ici
Facebook Twitter

À l'affiche...

Théâtre de la Porte St-Martin

Dorothy

Spectacle écrit et interprété par Zabou Breitman
À partir des oeuvres de Dorothy Parker

Du 8 septembre au 24 octobre 2021

Théâtre de la Porte St-Martin

Le Roi Lear

De William Shakespeare
Mise en scène Georges Lavaudant

Du 3 au 28 novembre 2021

Théâtre de la Porte St-Martin

La DOUBLE inconstance

De Marivaux
Mise en scène Galin Stoev

Du 4 au 24 décembre 2021

Théâtre de la Porte St-Martin

Avant la Retraite

De Thomas Bernhard
Mise en scène Alain Françon

Du 12 janvier au 2 avril 2022

Théâtre de la Porte St-Martin

Cendrillon

Une création théâtrale de Joël Pommerat

Du 3 mai au 17 juillet 2022

Théâtre du Petit St-Martin

Le temps de Vivre

Spectacle écrit par Camille Chamoux
Avec la complicité de Camille Cottin
Mise en scène de Vincent Dedienne

Du 10 septembre au 13 novembre 2021

Théâtre du Petit St-Martin

Les règles du savoir-vivre dans la société moderne

De Jean-Luc Lagarce
Mise en scène Marcial Di Fonzo Bo

Du 15 octobre au 31 décembre 2021

Théâtre du Petit St-Martin

Des Fleurs pour Algernon

Mise en scène Anne Kessler, Sociétaire de la Comédie-Française
De Daniel Keyes

Du 16 novembre au 31 décembre 2021

Théâtre du Petit St-Martin

Stallone

Mise en scène Fabien Gorgeart
Par Fabien Gorgeart, Clotilde Hesme et Pascal Sangla

Du 4 janvier au 26 février 2022

Théâtre du Petit St-Martin

Marilyn, ma grand-mère et moi

Mise en scène et scénographie Valérie Lesort
Texte Céline Milliat Baumgartner

Du 11 janvier au 9 avril 2022

Mot de l'auteur

Jean MARBOEUF

Quand j’étais petit, ma Mémé, fourreuse dans le 15ème, m’a emmené un dimanche après-midi voir une opérette : La route fleurie. Ça m’a plu. Merci Annie Cordy !

Quand j’étais adolescent, j’étais abonné au TNP : Mère Courage. Ça m’a bouleversé. Merci Jean Vilar !

J’allais, aussi, dans les salles de cinéma. J’entrais par les sorties. J’ai été ébloui par Les Enfants du Paradis. Merci Prévert !

Plus tard, un coup de tonnerre dans le landernau cinématographique : A bout de souffle. Merci Godard !

Le cinéma m’a emporté : 11 courts- métrages – 17 téléfilms – 13 longs-métrages.

Un jour ma fille vient me voir et me demande d’écrire une correspondance imaginaire entre Bette Davis et Joan Crawford pour le festival de Grignan…et pour dans quinze jours. Comme on ne refuse rien à sa fille…

Julie Marboeuf et Séverine Vincent la créent. Didier Long la met en scène aux Bouffes Parisiens, à Avignon au Chêne Noir. D’autres artistes la reprennent à Barcelone, Bruxelles, Rome et Naples.

J’aime les acteurs qui transpirent, comme disait Renoir, j’aime l’odeur des coulisses, le rideau qui s’ouvre pour nous amuser, réfléchir, éduquer. J’aime le spectacle vivant - deux de mes films Vaudeville et Grand-Guignol en témoignent. Pourquoi pas un nouvel éclairage sur Bette et Joan ?

Un metteur-en-scène m’intriguait : il passait de Barillet et Grédy à Offenbach, d’André Roussin à Puccini avec une telle aisance !

Un soir, je me rends à l’Opéra-Comique ; on y donne : Le postillon de Lonjumeau. A la fin du spectacle. Je me lance, l’attends dans la rue, l’aborde, lui donne le texte. Merci Michel Fau.

Théâtre de la Porte Saint-Martin
18 Boulevard Saint-Martin
75010 Paris
Métro Strasbourg-St-Denis

Billetterie :
Tél. 01 42 08 00 32

à l'affiche
réserver
pratique
événementiel
le théâtre